AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Aide au français - Ecrire avec les cinq sens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Aide au français - Ecrire avec les cinq sens Mar 9 Juin - 19:04

Ecrire avec les cinq sens

Décrivez une plage sur papier.

Spontanément vous allez écrire les couleurs de la mer et du ciel, la beauté des vagues, le comportement des baigneurs, les enfants qui jouent, les bruits des bateaux à moteurs, et vous penserez avoir à peu près tout dit.
Mais reprenez votre texte et décrivez cette plage en utilisant tous vos sens.

Vous allez entendre le ressac, le vent, les cris, les discussions des voisins de plage, un poste de radio, une sonnerie de portable…

Sentir l’odeur de l’iode, des huiles solaires, etc.

Toucher diverses matières, serviette, maillot, feuilles d’un d’un journal, pages d’un livre. Vous allez évoquer le sable coulant entre les doigts, le contact avec les algues sèches et les galets rugueux ou lisses, le vent fouettant les cheveux d’une personne.

Vous pouvez parler du sel sur votre peau, du sable sous les dents, de la morsure du soleil sur le corps. De la goutte de sueur qui perle sur le front…

Vous voyez bien, en utilisant la vue, l’ouïe, l’odorat le toucher et le goût, une multitude d’informations nouvelles viennent compléter la description. Et c’est avec cette foule d’éléments, souvent négligés, qu’on peut enrichir un texte et le rendre plus vivant. Nous disposons de cinq sens pour appréhender le monde mais généralement, l’un d’eux domine les quatre autres. Dommage ! Si nous veillons non seulement à voir et entendre, mais aussi à sentir, toucher et goûter, les informations que nous recueillons sont beaucoup plus riches.

Quand vous souhaitez vraiment observer quelque chose, un lieu, un fait, un événement ou une situation, pensez à sortir toutes vos antennes. Soyez le plus attentif possible, faites le plein des sens en recueillant le maximum d’informations sensorielles. Cela vous aidera ensuite à écrire comme si vous étiez encore sur les lieux. Car il est possible, même devant votre écran ou une feuille blanche, d’écrire comme si l’on marchait dans une rue, au milieu des odeurs, des bruits et des images. Cette marche sensitive devient réalisable, simplement en cheminant imaginativement dans son monde intérieur et surtout en puisant dans sa réserve sensorielle.


Le vocabulaire du bruit

Mais un feu de bois sans crépitement aurait-il le même attrait? Des vagues sans le bruit du ressac seraient-elles aussi fascinantes?
La plupart du temps, on entend la vie d’une oreille distraite. Écouter n’est pas naturel mais cela s’apprend et se cultive. Gardez donc toujours l’oreille aux aguets, habituez-vous à écouter la vie et les gens. Notez leurs remarques, leurs exclamations et leurs mots. Entendre de simples bribes de conversation ou un bruit parmi d’autres peut suffire à titiller votre imagination, à vous offrir de nouvelles idées.  Et quand on écrit, tout est bon à prendre!

Les noms
Battement, bourdonnement, bramement, brouhaha, bruissement, chahut, choc, chuchotement, chuintement, clameur, clapotage, clapotement, clapotis, claque, claquement, cliquetis, craquement, craquètement, crépitation, crépitement, crissement, déflagration, détonation, éclat, éclatement, explosion, feulement, fracas, froissement, frôlement, gémissement, grésillement, grincement, grognement, grondement, grouillement, hurlement, meuglement, murmure, pétarade, pépiement, pétillement, ramage, ronflement, roulement, rumeur, sifflement, silence, sonnerie, soupir, stridulation, susurrement, tapage, tapement, tintement, tumulte, tintamarre, ululation, ululement, vacarme, vrombissement...

Les adjectifs
Aigrelet, aigu, amorti, apaisant, argentin, atténué, assourdissant, bas, bredouillant, bref, bruyant, cadencé, cassant, caverneux, clair, claquant, confus, continu, crépitant, creux, criard, cristallin, cuivré, clapotant, déprimant, discordant, distinct, endiablé, étouffé, étourdissant, faible, feutré, fort, fracassant, grave, grêle, guttural, harmonieux, imperceptible, inaudible, infernal, intense, intermittent, lancinant, léger, lourd, lugubre, nasillard, net, nourri, mat, mélodieux, métallique, moelleux, monotone, mystérieux, perçant, pétaradant, plaintif, pointu, profond, prolongé, rauque, retentissant, roulant, rythmé, saccadé, sec, sonore, sourd, strident, susurrant, syncopé, tenu, terrifiant, tonitruant, traînant, vague, velouté, voilé...

Les verbes
Amplifier, appeler, ausculter, balbutier, bourdonner, bavarder, bredouiller, brimbaler, bruire, carillonner, chevroter, chuchoter, claquer, clignoter, commérer, converser, corner, crépiter, craquer, crisser, détonner, distinguer, écouter, éclater, entendre, exploser, faire écho, frôler, gémir, glapir, glouglouter, gratter, grincer, klaxonner, marmonner, mugir, murmurer, papoter, parler, pétiller, percevoir, psalmodier, ouïr, racler, résonner, retentir, ronronner, roucouler, rugir, saisir, s’apaiser, s’atténuer, se calmer, se déchaîner, s’enfler, sonner, tinter, tintinnabuler, vibrer, vrombir, zézayer...


Le vocabulaire olfactif

Le pouvoir évocateur d’une odeur est bien plus fort que celui d’une image ou d’un son. Pourquoi ? Parce que l’odeur atteint directement le cerveau et provoque immédiatement une reconnaissance, un souvenir, un signal (odeur du gaz) ou une alarme. Étroitement lié au goût, l’odorat nous sert aussi à mieux apprécier les saveurs des aliments que nous consommons.

Si notre odorat n’est pas aussi développé que celui de certains animaux, le nez d’un adulte, pourvu de cent millions de cellules olfactives, est quand même capable de distinguer entre deux mille et quatre mille odeurs. Marcel Proust l’a montré, les empreintes laissées par les odeurs dans notre mémoire sont de formidables réserves d’émotions. Ainsi chaque fois que vous le pourrez, "assaisonnez" vos textes, la mémoire olfactive de vos lecteurs appréciera.

Les noms
Bouquet, fragrance, parfum, senteur, bouffée, (un) effluve, émanation, exhalaison, puanteur, pestilence, infection, relent, remugle, essence, fumet...

Les adjectifs
Âcre, agréable, agressif, aigre, amer, aromatique, capiteux, chaud, délicat, délicieux, désagréable, doux, divine, écœurant, enivrant, exquise, fade, fauve, fétide, fin, fort, frais, fugace, infect, léger, méphitique, mauvais,  musqué,  nauséabond,  odoriférant, pestilentiel(le), piquant, pisseuse, poivrée, pimentée, puant, puissant, rance, repoussant, suave, subtil, sucré, suffocant, tenace, velouté...

Les verbes
Aspirer, dégager, embaumer, emboucaner, empester, empoissonner, empuantir, exhaler, flairer, fleurer, garder, humer,  infecter, parfumer, puer, renifler, répandre, respirer, sentir, subodorer...


Le vocabulaire du toucher

Les sensations tactiles tiennent une place importante dans notre vie. Voir, sentir, entendre les êtres, les animaux ou les choses ne nous suffit pas. Pour entrer en contact avec leur réalité, nous avons besoin de les toucher. Ne dit-on pas d’un sujet que l’on possède parfaitement, qu’on le connaît sur le bout du doigt?

La peau est extrêmement sensible aux textures. Quand nous touchons un objet, un animal ou quelqu’un, notre cerveau est fortement stimulé et s’enrichit de sensations diverses.

Les noms
Caresse, chatouillement, choc, contact coup, effleurement, gifle, heurt, pression, moiteur, sécheresse...

Les adjectifs
Brûlant, calleux, caoutchouteux collant cotonneux, doux, duveteux, dur, élastique, ferme, flasque, frais, friable, froid, gélatineux, gluant, granuleux, gras, humide, huileux, lisse, lourd, malléable, moelleux, mou, mouillé, noueux, pâteux, poli, piquant, pulpeux, rêche, rude, rugueux, tiède, tendre, satiné, sec, souple, soyeux, subéreux, velouté, visqueux…

Les verbes
Appuyer, attraper, cogner, choquer, chiffonner, écraser,  friper, frotter, froisser, griffer, heurter, saisir, caresser, câliner, enlacer, flatter, chatouiller, appuyer sur, chatouiller, frotter, frictionner, gratter, malaxer, masser, palper, peloter, pétrir, polir, presser, tripoter, tâter, attoucher, effleurer, égratigner, érafler, écorcher, frôler, tâtonner, tâter…


Le vocabulaire du goût

Au fil du temps, nos goûts se sont endormis et nos papilles ont été pasteurisées par les années. Aujourd’hui pour décrire un met qu’on a apprécié, on se contente souvent de dire qu’il était délicieux et les plus jeunes, qu’il était "trop bon!". Mais l’un ou l’autre n’apporte aucune information et encore moins de sensation.

Transmettre les effets d’un aliment dans la bouche ou l’excitation sur les papilles, ou bien encore l’odeur qui en émane, renseigne davantage sur la saveur, le plaisir. Le cas échéant ouvrira davantage l’appétit de l’interlocuteur ou du lecteur. Il n’y a pas meilleur qu’un sommelier pour donner envie de goûter à son vin. Son vocabulaire est riche, imagé, fleuri, poétique… Il recourt à toutes les sensations pour restituer au mieux le goût de son nectar ! "Vin caressant comme du velours, fin et moelleux...". Après une telle description, n’avez-vous pas envie de goûter ce vin?

Les noms
Acidité, âcreté, amertume, âpreté, arôme, assaisonnement, bouffée, bouquet, dégustation, (un) effluve, émanation, essence, exhalaison, fumet, flagrance, infection,  insipidité, parfum, pestilence, puanteur, relent, remugle, saveur, senteur...

Les adjectifs
Acerbe acidulé, âcre, agréable, agressif, aigre, amer, âpre, aromatique, astringent, buccal, capiteux, délectable, délicat, délicieux, désagréable, douceâtre, doux, écœurant, épicé, exécrable, exquis, fade, fétide, fort, fugace, fade, faisandé, grossier, gustatif, incomparable, pestilentiel(le), pimenté, piquant, poivré, moelleux, musqué, rance, relevé, saumâtre, savoureux,  suave, succulent, sucré, suffocant, sur, suret, répugnant, terreux, velouté, vineux…

Les verbes
Avaler, boire, bouffer, croquer, déguster, dévorer, ingurgiter, savourer, se délecter, se rassasier, siroter…


Le vocabulaire de la vue

Avec le temps, le regard que nous portons sur ce qui nous entoure devient vite indifférent, plus rien n’étonne. Cultiver un "savoir-voir" est indispensable si l’on veut éviter qu’une certaine cécité nous gagne, face à l’habituel et au quotidien. Chaque fois que quelque chose vous paraît ordinaire, regardez-la comme si vous la découvriez pour la première fois. Votre regard redeviendra novateur.

Pourquoi les jeunes enfants s’intéressent-ils à tout? Parce que leur regard est neuf, et que tout est nouveau pour eux. Regardez  avec ses "yeux d’enfant" permet de mettre sa curiosité en appétit devant un monde dont les autres sont rassasiés. Car il faut l’avouer, notre regard d’adulte est souvent blasé par le quotidien. Garder un regard curieux, c’est rester actif et greffé sur le réel, l’éveil au monde et aux êtres qui nous entourent.

Mais attention, nous avons tendance regarder, non pas avec nos yeux, mais avec nos pensées. Méfiez-vous toujours de cette subjectivité. Elle occulte le réel.
Un bon moyen de s’en rendre compte, c’est qu’à ce moment-là, on pense ou on dit souvent: "On dirait la…", "Ça ressemble à…".

Les noms
Apparition, aspect, chimère, conception, discernement, divagation, fantasme, fantôme, folie, hallucination, idée, illusion, image, imagination, intuition, mirage, mysticisme, oeil, optique, regard, représentation, rêve, révélation, rêverie, sentiment, simulacre, spectre, vue...

Les verbes

Considérer, dévisager discerner distinguer embrasser épier espionner, examiner, fixer guetter, inspecter, mirer, observer,  percevoir, reluquer, regarder, reluquer, repérer, scruter, surveiller, toiser, viser, admirer, contempler, dévorer des yeux, être fasciné, hypnotisé par, constater, découvrir, remarquer, sauter aux yeux, apercevoir, découvrir, entrevoir, jeter un coup d’œil, lorgner, revoir saisir à la dérobée, viser du coin de l’œil


Voilà!
Le reste vous appartient, enjoy!

avatar

Papier des Survivants
Gang:
Armes:
「PNJ」
「PNJ」
Voir le profil de l'utilisateur http://infected.forumactif.fr
Messages : 51
Cartouches : 1912
Date d'inscription : 04/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
Aide au français - Ecrire avec les cinq sens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecrire avec son coude
» Alphabet des Celtes
» Jeff The Killer
» Ecrire dans un français correct
» GAMIN LABRADOR 14 ANS VENDU AVEC LA MAISON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infected :: Board :: Tabloïde :: Aides aux Membres-